• Chapitre 10

     

    Nouvelle semaine.

    *****

     

     

    Cher journal !

    Enfin un petit moment de tranquillité pour prendre le temps de te raconter ce qui s’est passé samedi soir.

    Avec Tess nous avons eu la peur de notre vie. Tu te rends compte des ombres noires tournaient autour de la maison. Au début je pensais que je l’avais imaginé mais là nous étions deux. Nous avons vu la même chose. Ce qui avait commencé par une superbe soirée entre copines s’est terminé en cauchemars.

    C’était très étrange. Pourquoi des ombres noires tourneraient autour de ma maison ? La première chose à laquelle j’ai pensé c’est que l’on nous avait jeté un sort. C’est la seule chose rationnelle si on peut dire qui m’ait traversé l’esprit. Tess pensait aux vampires, aux loups-garous. Toujours dans le surnaturel ! Mais c’est impossible. Et d’où venait cette sublime lumière qui les a chassés. Car pour moi c’est elle qui a chassé les ombres. Non ! C’est impossible ! Lize soit réaliste, soit rationnelle !

    Qu’est-ce que tu en penses, cher journal ?

    Tess est repartie  dimanche sans dire un mot. C’est assez bizarre de sa part. D’habitude elle ne s’arrête jamais. Mais là je la comprenais je n’avais pas envie d’en reparler moi-même.

    Lorsque mes parents sont revenus j’ai hésité à leurs en parler et en fin de compte je ne leur ai rien dis  car je voulais garder ma presque liberté que j’avais lorsqu’ils partaient en weekend.

    Mais ce qui me rassure c’est que si un jour il m’arrivait quelque chose tu serais là pour tout leur raconter.

     

              Je refermais  mon journal et le mis à sa place. Mon sac sur l’épaule je descendis rejoindre ma mère pour le petit déjeuner. Elle me raconta leur weekend. Cette fois-ci ils avaient essayé un centre de remise en forme ! Pendant qu’elle me parlait je pris la décision de raconter notre histoire à Christopher. Il faut que j’en demande à Tess ce qu’elle en pense. D’ailleurs en parlant de Tess, la sonnerie de la porte tinte ça doit être elle.

     

    -          - Tess. Il faut que je te demande quelque chose. Dis-je à mon amie sur le chemin du lycée.

    -          - Oui. Quoi ? Tu veux faire exorciser ta maison ?

    -          - Non ! Arrête ! Ne blague pas sur ce sujet ! Tu sais très bien ce qui s’est passé et il faut que l’on en parle à quelqu’un.

    -          - Mais ils vont nous prendre pour des folles. Tu en as parlé à tes parents ? Non ! Alors on ne peut pas garder cela pour nous ?

    -          - Cette fois-ci je crois qu’il faut vraiment que l’on raconte ce qu’il s’est passé. Et j’ai pensé à Christopher !

    -          - Christopher ? Pourquoi lui ?

    -          - Je ne sais pas ça m’est venu comme ça. Je cherchais une personne à qui nous confier et tout de suite son nom m’est apparu comme le plus vraisemblable. Mais bien sûr je pense qu’il faut que JD soit là également.

    -          - Il va se moquer tu le sais !

     

            Je haussais les épaules.

            La journée, malgré tout a passé très vite. Nous avions dit à JD que nous passerions après les cours à la cafet.  Christopher était en train de ranger les verres et JD était dans la réserve. Je me suis approchée du comptoir alors que Tess avait pris place à notre table.

    -          - Christopher ! Tu as cinq minutes ?

    -          - Oui pourquoi ?

    -          - Avec Tess nous voudrions te parler et si ça ne te dérange pas nous voudrions que JD soit présent.

    -          - Tu m’inquiètes Lize. Vous avez fait des bêtises les filles ?

    -          - Non mais est-ce que l’on pourrait parler maintenant ?

     

                 Christopher déposa son torchon à côté du comptoir et fit signe à JD afin qu’il vienne nous rejoindre.

     

    -          - Alors qu’est-ce que vous avez d’assez important à nous dire ?

    -          - Lize tu veux bien leur raconter ?

    -          - Ohhhh ça doit être super important pour que tu ne dises rien ma vieille ! D’habitude tu es un vrai moulin à parole.

    -          - JD s’il te plait laisses les nous raconter ce qui les tracasse.

     

               Je me décidais à tout leur raconter de notre soirée. Christopher avait l’air inquiet et plissait le front. JD avait une envie de rire mais lorsqu’il vit le visage de son patron il s’abstint.

               Au bout d’un laps de temps qui nous parut très long Christopher se décida à reprendre la conversation.

     

    -          - Et les ombres ? Elles avaient quelles formes ?

    -          - Je ne sais pas dit Tess. Des ombres c’est des ombres.

    -          - Oui mais est-ce qu’elles vous faisaient penser à des animaux, à des humains ?

    -          - Pour ma part, dit-je ça me faisait penser à de la fumée noire. Pas de formes particulières mais tu sais nous avions tellement peur que nous n’avons pas pensé à les regarder plus précisément.

    -          - Oui je comprends excuse-moi Lize.

    -          - Vous vous êtes racontées des histoires qui font peur voilà tout, déclara JD.

     

               Christopher restait songeur ce qui m’intrigua.

     

    -          - Christopher. Tu sais ce que c’est ?

    -          - Non. Je m’inquiète juste pour vous on ne sait jamais, on savait peut-être que vous  étiez seules et on a voulu vous faire peur.

    -          - Personne n’était au courant à part toi et JD.

    -          - Ok.  Je pense que ce n’est rien de grave mais je pense qu’il vous faut rester prudent. Surtout si vous trouvez qu’ils vous arrivent des choses bizarres promettez-moi de m’en parler.

    -          - Oui c’est promis.

    -          - C’est promis pour moi également mais tu vois je crois que la prochaine fois que tu seras seule nous irons passer notre samedi soir chez mon père me dit Tess.

     

               Je ne voulais surtout pas que nos soirées entre filles se terminent comme ça ! J’en avais vraiment besoin. Et puis il fallait que l’on surmonte ça, nous ne sommes plus des gamines qui ont peur du noir ! Je me suis promis d’en parler très sérieusement à Tess.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :