• Chapitre 11

     

    CHAPITRE  11

     

    Je me suis levé tôt. J’ai demandé à mes amis de venir me rejoindre au salon. Evguénia me fixait je crois qu’elle devinait de quoi nous allions parler.

    -          - Je voulais vous dire qu’hier j’ai rencontré Lize. Nous avons parlé, du moins nous avons fait connaissance. Je vais donc vous présenter à elle tout à l’heure au lycée. J’aimerais pouvoir passer plus de temps avec elle et je vous demanderais également d’être aimable avec ses deux amis Tess et JD.

    -          - Y’a pas de problèmes pour moi, me dit Soren. Mais ça je m’en doutais un peu de sa part.

    -          - Je suis obligée d’assister à ça ? me dit Evguénia.

    -          - Tu m’avais fait une promesse c’était la condition pour que tu viennes avec nous. Maintenant si tu ne veux pas être aimable c’est ton problème. Mais attention à ce que tu dis ou ce que tu fais devant Lize.

    Sur le chemin qui nous menait au lycée je me demandais si j’avais tout sous contrôle. Il faut que je positive tout se passera bien. Nous nous sommes postés à un endroit où j’étais sûr qu’elle passerait avec ses amis. D’ailleurs je voyais déjà son ami JD qui allait à leur rencontre.

    Tiens, il leur proposer d’aller au cinéma samedi soir. C’est son jour de congé. C’est vrai j’avais presque oublié qu’il travaillait chez Christopher.

    Nous nous sommes approchés, je me demandais quelle serait leur réaction.

    -          - Bonjour Lize.

    Elle a été surprise d’entendre ma voix et s’est retournée brusquement. Elle me fixait. Son ami JD n’avait pas l’air de comprendre, il ne devait pas être au courant de notre petit rendez-vous de la veille.

    -          - Bonjour, me dit-elle enfin.

    Elle rougissait encore, ça devenait une habitude lorsqu’elle me rencontrait. Je voulais toucher cette joue rosit par tant d’émotions. Bon il faut que je me lance je lui ai promis que tout se passerait bien.

    -          - Je tenais à te présenter mes amis. Voici Edwald, Soren et Evguénia.

    Les garçons leur ont fait un signe de la main en leur souriant tandis qu’Evguénia égale à elle-même s’est contentée d’un signe de tête.

    -          - Bonjour, leur dit Lize. Et voici mes amis Tess et JD.

    Son amie Tess est ravie de faire notre connaissance enfin je dirais qu’elle est ravie de faire la connaissance d’Edwald vu l’attention qu’elle lui porte. Mais ça n’a pas l’air de plaire à son ami JD, je n’aime pas du tout le regard qu’il jette à Lize. Il faut que je dise quelque chose avant que nous allions en cours, mais quoi. Je n’avais pas l’habitude de me mêler aux humains et je ne savais pas ce qu’ils faisaient dans ces cas là.

    -          - Je voulais aussi vous demander si vous accepteriez que l’on se joigne à vous au réfectoire ?

    -          - Pas de problèmes, répondit Tess en regardant toujours dans la direction d’Edwald qui ne faisait pas du tout attention à elle.

    -          - Max, dépêche-toi, coupa Evguénia. Tu sais bien que je déteste arriver en retard.

    Je me doutais qu’elle montrerait son mauvais caractère à un moment ou à un autre. Subtilement elle essaie de faire comprendre aux autres que je suis sa propriété. C’est peine perdue j’ai déjà dit à Lize que je n’étais pas avec elle. En y songeant je suis heureux qu’elle m’est posée  cette question.

    -          - A tout à l’heure, rajoutais-je en la regardant avant de m’éloigner vers le bâtiment principal.

    J’entendais leur conversation JD n’était pas content, il haussait la voix en leur demandant des explications. Lize lui parle de notre rendez-vous et…. Elle lui dit que je lui plais. Je souriais, les autres me regardaient, ils devaient me prendre pour un fou. Evguénia faisait la grimace, elle aussi avait entendu ce qu’ils se disaient. Lize est bouleversée, je ne veux pas qu’elle se fâche avec ses deux seuls amis à cause de moi.

    Mais déjà la sonnerie des débuts des cours retentissait et tout le monde courait pour ne pas être en retard.

    La matinée fut longue. Je n’écoutais pas spécialement les cours. Je n’attendais qu’une chose la retrouver tout à l’heure. Je voulais que tout soit parfait mais comment ? C’est la première fois que nous sommes en total autonomie dans ce monde. Nous allons faire parti d’un groupe comme tout ceux que l’on voyait ici se réunir au lycée ou lorsqu’il faisait beau sur les pelouses. Je les observais, ils riaient, discutaient, chahutaient. Ils étaient insouscients et heureux. Parmi eux beaucoup flirtaient. Je voulais que ça se passe comme ça pour nous aussi, du moins je l’espérais.

    Nous sommes arrivés les premiers au réfectoire. Ça tombait bien je voulais faire en sorte que Lize soit en face de moi. Nous avons choisi une grande table. Evguénia a voulu s’assoir à côté de moi mais vu mon regard elle s’est abstenue et est allée s’installer plus loin. Je savais qu’elle avait pris une place où elle pourrait regarder Lize. Edwald et Soren avait laissé une place vide entre eux deux. Tess ne va pas manquer l’occasion de s’installer à cette place.

    Les voilà enfin. JD s’est dirigé vers moi. Je comprenais ce qu’il voulait faire alors j’ai fait signe à Lize pour qu’elle vienne en face de moi. Son ami n’était pas très content alors il a coupé l’herbe sous le pied de Tess en allant s’installer entre Edwald et Soren. Tess lui a lancé un regard qui voulait dire qu’elle aura une explication avec lui un peu plus tard. Notre réunion commençait mal. Je me suis rendu compte que tout le monde nous regardait. Ça leur paraissait bizarre que l’on se mélange avec d’autres élèves. En y réfléchissant c’est vrai que nous n’avons jamais fait l’effort de faire parti d’une autre groupe que nous quatre. Mes amis avaient du succès auprès des filles, je pense que ça les amusait de rester mystérieux.

    Je me doutais qu’il y en avait qui me regardait intensément mais je ne désirais qu’une seule fille, celle qui s’installait à ce moment même en face de moi. Et j’avais assez de problèmes avec Evguénia pour en ajouter d’autres.

    Nous gardions tous le silence, ça devenait embarassant.

    Soren engagea  tout d’un coup la conversation. Ouf ! Merci mon ami. Et en plus il essaie de s’intéresser à JD le plus réfractaire, en lui parlant de la piscine. Je sentais que Lize se décontractait elle aussi était reconnaissante à Soren. Et  au bout de quelques minutes nous parlions comme tous les autres groupes que j’avais pu observer, surtout des cours, du lycée, mais c’était un bon début.

    Pendant ce temps je pouvais regarder Lize sans me cacher. De son côté elle n’osait pas me regarder et pourtant je désirais tellement que ses yeux verts se plongent dans le bleu intense des miens.

    Je voulais un autre rendez-vous avec elle, la voir seule. Au moment de partir je me suis mis derrière elle. Le parfum de ses cheveux me sautait au visage et mettait en alerte tous mes sens. Je me suis penché vers son oreille et lui ai chuchoté.

    -          - Je t’attends tout à l’heure au même endroit à 16 heures.

    Elle me fit un signe d’ acquiescement avec la tête et alla rejoindre ses amis.

    C’est le cœur battant que j’ai rejoint les miens pour nos derniers cours de l’après-midi.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :